Une Audi contre 103 000 billets de 1 yuan

Partager

voitureUn habi­tant de Handan (Hubei) entre dans une conces­sion Audi. Malgré des vête­ments loin d’être le costume-cravate dont sont habi­tuel­le­ment habillés les clients de cette marque, il vient ache­ter une Audi 4S .

Pour l’acompte, le client paye en liquide. Rien de surpre­nant dans un pays où certains respon­sables poli­tiques locaux dorment sur un mate­las fait de billets de 100 yuans. Pour cet homme d’une quaran­taine d’années, un billet de 100 yuans plusieurs dizaines de tran­sac­tions. Il est en effet le patron d’une petite entre­prise qui vend des produits alimen­taires. Les prix prati­qués étant faibles, les billets de 1 yuans se sont accu­mu­lés et c’est avec 103 000 de ces billets auxquels s’ajoutent 16300 pièces de la même valeur qu’il compte finan­cer cet acompte.

Les billets ont été débar­qués et comp­tés par le person­nel. Le client a-t-i lais­sé un pour­boire ? Oui : 1 yuan.