Tous les étran­gers ne sont pas des monstres

Après deux inci­dents se dérou­lant à peu de jours d’intervalle, la commu­nau­té des expa­triés a été victime d’une vague très rela­tive de xéno­pho­bie. Ce genre d’énervement passa­ger est en effet clas­sique à chaque accroc que celui-ci soit poli­tique, écono­mique ou autres. Si de son côté les auto­ri­tés chinoises ont renfor­cé le contrôle des titres de séjours dans la capi­tale, elles ont égale­ment tenu à préci­ser qu’il ne s’agissait nulle­ment d’une chasse aux sorcières.

Si les Chinois sont bien entre eux, ils ont toute­fois encore pour quelque temps besoin de nous qu’il s’agisse d’investissements directs ou de trans­ferts de tech­no­lo­gie. Une fois cette étape plus ou moins loin­taine passée, il sera toujours tant de voir si cette amitié était réelle ou simple­ment dictée par des consi­dé­ra­tions plus ciblées. En atten­dant et pour rassu­rer sur ses senti­ments et faire retom­ber la pres­sion, le China­news publie quelques photos d’étrangers en compa­gnie de Chinoises. Repor­tage toute­fois très poli­tique même si les « longs nez » prennent très provi­soi­re­ment la place des diri­geants du PCC en costard-cravate.

Article précédentLe gaokao
Article suivantLa blague du jour : le premier marché du luxe sera commu­niste
Vit non pas dans une mégapole pleine d'expatriés, mais dans un village plein de Chinois. Pour le reste faut-il être diplômé pour comprendre le monde, chacun sa réponse en fonction de ses propres diplômes. La reproduction totale ou partielle des articles de ce site n'est en aucun cas permise sans autorisation.