Accueil Tags Vendre en Chine

Tag: vendre en Chine

Archives

Comment défendre les cultures en faisant des écono­mies.

En ces temps de crise économique, il est toujours intéressant de faire des économies et c'est ce que vont pouvoir faire les amoureux des civilisations perdues qui s’étaient portés en priorité sur la culture Tibétaine, d’après eux tant en danger.
Il est en effet évident qu’une culture va de pair avec une langue et que si la langue disparait, la culture suit obligatoirement. L’UNESCO qui vient de rendre son rapport sur les langues en danger et en dénombre pas moins de 2500, réparties sur toute la planète. La Chine en rassemble 144 et, pratiquement pas où se concentrent depuis des années les efforts de nos ténors des médias et autres cercles égocentriques, mais dans le Sud où l’on ne voit pas en grand nombre ces représentants des peuples « génocidés ».
Le Guangxi et le Yunnan voisin faisant partie de ces régions, je me ferai un plaisir de les accueillir pour leur faire visiter les endroits où ces peuples voient leurs langues en danger. Il est sûr qu’ils vont trouver moins de moulins à prières et autres godemichets spirituels et leur visite sera sûrement moins médiatisée, mais au moins, cela aura une utilité qui sera celle de leur montrer la vérité.
En attendant leurs visites et afin de faire des économies, ils vont pouvoir aller défendre les langues en voie de disparition tout près de chez eux, car en France. Le rapport précise en effet que la France métropolitaine plus les territoires d’outre-mer représente 52 cas de ces cultures en voie de disparition et il est impensable que des personnes si attachées à la diversité culturelle ne soient pas intéressées par ce combat puisqu'en rapport de la population, les langues en danger sont bien plus nombreuses en France qu'en Chine.
Certes, ce combat sera moins valorisant, mais au moins donnera aux autres pays l’image d’un peuple qui défend bec et ongle son identité culturelle et ainsi deviendra l’exemple mondial à donner à ceux qui veulent imposer dans notre pays la « macdonalisation et la « pizzerisation » des Gascons et autres Bretons. Ils pourront chasser tous ces Francs venus imposer, depuis des siècles, leur langue au détriment des beaux dialectes locaux qui font la gloire de notre pays, uniformisant ainsi un pays au détriment de ses différences culturelles.
Je les invite également à organiser de grandes manifestations afin que soient rétablies dans leur authenticité les langues de Polynésie et de Nouvelle-Calédonie où là aussi ces horribles Francs ont décimé culturellement des peuples entiers.
Et quand leur travail sera fini, ils pourront, en relevant la tête, dire fièrement : j’y étais.