Accueil Tags Déséqui­libre

Tag: déséqui­libre

Archives

Vote et tais toi.

« Logique. Le régime communiste redoute par-dessus tout une montée des désordres et des jacqueries à l'intérieur du pays, qui pourrait lui être fatale. »
Ces lignes sont extraites d’un article du Figaro et concerne les efforts déployés par la Chine pour sortir le plus vite possible de la crise. Ce genre de commentaire qui se veut polémique a le don de me faire sourire tant il va  involontairement à l’encontre du message habituel antichinois de ces mêmes médias.
Le gouvernement chinois serait donc plus sensible au confort de son peuple que ceux de nos pays démocratiques en faisant le maximum pour éviter tous débordements alors que par opposition, nos dirigeants occidentaux peuvent dormir tranquille, les futures élections n’étant planifiées que dans plusieurs années. Étonnante notion de la démocratie qui se résumerait donc à quelques promesses et visites fortement médiatisées quelques jours avant le scrutin pour ensuite splendidement ignorer la voix du peuple. En démocratie, le peuple serait donc écouté ou entendu une fois tous les cinq ans afin de s’assurer des précieux bulletins de votes et ensuite laissé à son triste sort sous le couvert d’une mise aux affaires décidée par cette même population ignorée le reste du temps.
Et bien à ce prix là, je préfère nettement une dictature à l’écoute qu’une démocratie frappée de surdité pour la simple raison que sa survie politique n’est pas en jeu. A vouloir être systématiquement contre, les médias n’ont pas peur de se ridiculiser ou de montrer involontairement un des aspects les plus néfastes de nos systèmes dits démocratiques.
Quoi de mieux en effet qu’une classe dirigeante placée sous le poids d’une obligation de résultat face à une armée d’élus dont la seule ambition est d’être réélu lors du prochain scrutin afin de préserver ses intérêts personnels en les dissimulant derrière ceux, bien plus troubles, d’une réelle représentativité nationale.
On connaissait déjà le célèbre responsable mais pas coupable, voilà que nous avons à présent l’élu, mais pas responsable ce qui avouons le, est bien pratique pour cette caste qui se nourrit de ses propres incapacités.