Simple réflexion à desti­na­tion des impa­tients

tbn:and9gct-mrcgwybkytahkjp6e9-dem80dx0cu61dmdcxx-ytjuw_6pbbc1dxck4aSans doute pas assez vite pour ceux qui ne savent que regar­der la situa­tion actuelle de leur pays en oubliant qu’il a fallu des siècles pour en arri­ver là, la Chine change. Exemple cette phrase tirée d’un article du China­dai­ly :

« L’un des para­doxes indé­niables de la réali­té admi­nis­tra­tive chinoise réside dans le fait que les gouver­ne­ments qui s’adressent au » peuple » main­tiennent leurs livres de comptes à l’écart de ce dernier. »

Ces mots criti­quant ouver­te­ment l’opacité des budgets locaux étaient en effet impen­sables il y a seule­ment quelques années. Même s’il est vrai que dans bien des cas les appli­ca­tions suivant les beaux discours tardent à inter­ve­nir, c’est la multi­pli­ca­tion de ces remarques qui poussent les choses à évoluer. Il ne faut pas perdre de vue qu’il y a seule­ment 50 ans, la Chine s’est fermée au monde et a ensuite vécu de terribles périodes.

Sortir l’immense majo­ri­té de son peuple de la grande misère et réduire l’analphabétisme de manière consi­dé­rable sont sans doute les progrès les plus impor­tants accom­plis durant les 60 dernières années. Ces avan­cées peuvent sembler basiques aux yeux de certains, mais demeurent le socle qui peut ensuite faire évoluer un peuple vers une orga­ni­sa­tion plus moderne et plus en phase avec les autres pays que la Chine désire rejoindre. Il reste bien sûr de nombreuses épines dans les pieds des Chinois, mais pas plus que nous n’en avions à la sortie de l’époque de la terreur ayant elle aussi suivie notre révo­lu­tion.

Si d’ailleurs la Chine n’était pas sur le bon chemin, il en serait bien moins ques­tion dans les médias deve­nus spécia­listes dans la recherche des pailles alors que les poutres qui encom­braient bien des routes viennent juste de finir d’être déblayées. Une partie est même simple­ment pous­sée sur le bas côté afin de donner une vision ordon­née qui n’est parfois qu’artificielle, cet aspect « propre su soi » lais­sant croire à certains qu’ils sont en mesure de donner des leçons.

Dans la vie, il est souvent plus grati­fiant de regar­der d’où l’on vient et de consta­ter le chemin accom­pli, que de vouloir à tout prix ressem­bler à ce que l’on n’est pas.

1979, Deng Xiao­ping lance les premières réformes