Premier chan­ge­ment de l’ère Xi Jinping : une épouse qui s’affiche

chinois qui s'afficheSans doute moins amatrice de tweets assas­sins que son homo­logue fran­çaise, Peng Liyuan a fait hier sa première appa­ri­tion publique en tant que première dame de Chine. Comme en France et ailleurs ce titre n’a beau avoir aucune valeur offi­cielle, cette parti­ci­pa­tion sous les camé­ras lors de la jour­née contre le SIDA prend une valeur parti­cu­lière. En dehors de celle trop visible de MAO, les épouses des prési­dents chinois se sont jusqu’à présent montrées parti­cu­liè­re­ment trans­pa­rentes, ce qui pour­rait chan­ger avec la venue de Peng Liyuan.

Habi­tuée à paraître en public tant en Chine qu’à l’étranger, l’épouse de Xi Jinping peut être appe­lée à tenir un rôle plus impor­tant que les conjointes précé­dentes. Âgée de 50 ans, Peng Liyuan peut deve­nir le signe fort d’un chan­ge­ment de menta­li­té en appa­rais­sant moins timide que la femme de Hu Jintao et par consé­quent plus en phase avec l’image de moder­ni­té que veut donner ce pays. De là à la voir en maillot de bain sur une plage la distance est encore très longue, mais cette première visite en soli­taire préfi­gure sans doute d’une volon­té de montrer autre chose que la silhouette figée d’une femme de président chinois.