Les pays riches vont être heureux : l’excédent commer­cial chinois baisse

SilenceDepuis des années, les pays pour­tant riches pleur­nichent sur l’ampleur de l’excédent commer­cial chinois, l’accusant de tous les maux et d’être la cause de leurs diffi­cul­tés. Le yuan s’étant appré­cié de plus de 15 % par rapport à l’Euro, un excé­dent commer­cial en baisse notable, voilà qui devrait redon­ner du punch à de vieilles écono­mies dont les respon­sables ne savent trou­ver qu’ailleurs les réponses à leur incom­pé­tence.

De 290 milliards de dollars en 2008, la balance commer­ciale chinoise ne devrait déga­ger cette année que 80 milliards d’excédent, ce qui devrait satis­faire à la demande mille fois répé­tées de réduire ce que certains consi­dèrent comme étant une anoma­lie. Reste main­te­nant à regar­der de plus près quelles seront les consé­quences de cet équi­li­brage sur les écono­mies occi­den­tales, la balle étant à présent dans leurs camps.

Le baro­mètre sera sans doute celui utili­sé depuis des années, c’est-à-dire un grand silence média­tique sur le sujet, ce qui sera le signe que le problème est ailleurs, mais qu’il ne faut surtout pas en parler, quitte à aller fouiller une fois de plus dans le fond des poubelles chinoises pour y trou­ver matière à d’autres critiques.