Le prix du mensonge 2011 décer­né à l’AFP pour « Linke­dIn est bloqué en Chine »

aveugles

Déjà déten­trice du prix Pinoc­chio pour les années 2000–2010, l’AFP vient de se voir une nouvelle fois hono­rée en 2011 , et ce, pour l’ensemble de son œuvre. Ne recu­lant devant aucun effort, son dernier film est résu­mé ici :

« Face à la montée des protes­ta­tions contre le pouvoir sur Inter­net, la Chine a déci­dé de durcir la censure du web. Linke­dIn, le réseau social desti­né aux profes­sion­nels, a annon­cé vendre­di à l’AFP que son site était désor­mais inac­ces­sible dans l’Empire du Milieu. »

Après les mots Égypte, Tuni­sie, Jasmin et autres, c’est au tour du portail profes­sion­nel Linke­dIn d’être la vedette de cette nouvelle version de Pinoc­chio à Pékin qui a pris pour l’occasion un autre titre » L’AFP et les 40 médias menteurs ».

Vous pouvez trou­ver une partie du dossier de presse ici :

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/apres-facebook-et-twitter-linkedin-est-bloque-en-chine-579214

Si l’histoire de cette saga devient lassante tant elle est répé­ti­tive et que les effets spéciaux deman­de­raient à être quelque peu moder­ni­sé, ce genre de produc­tion digne des pires années maoïstes trouve encore un public auprès des sourds et aveugles.

Pour ma part, je me réserve l’affiche du film que je vous livre sous la forme d’une copie d’écran prise à l’instant et qui prouve que l’AFP est bel et bien un grand produc­teur de fictions.

aveugles