Le lyciet : un grand clas­sique de la cuisine

lycietPlus connu sous le nom de baie de Goji, le lyciet est omni­pré­sent dans la cuisine chinoise. Comme de nombreux autres ingré­dients, ce fruit est répu­té pour lutter contre certaines affec­tions. Les reins, le foie et les poumons font partie des organes concernés.

En Chine, la plus impor­tante source de produc­tion est le Ningxia, minus­cule région auto­nome déjà répu­tée pour la quali­té de ses vins. Ajou­té aux soupes et à des plats à base de porc il ne faut toute­fois ne pas dépas­ser quelques grammes, le lyciet restant en prio­ri­té un élément majeur de la méde­cine tradi­tion­nelle. Le meilleur des lyciets est celui de petite taille qui est séché natu­rel­le­ment. La demande gran­dis­sante a pour effet que de nombreuses régions chinoises se sont mises à en produire. De fait les quali­tés sont très variables avec un mode de séchage et de conser­va­tion parfois contes­table qui s’ajoute à une culture s’éloignant des « bonnes règles de conduite ».