Le jour­nal de DSK

La FemmeInvi­té par l’amie de sa femme, DSK s’est « expli­qué » sur les divers griefs d’ordre sexuel qui lui sont oppo­sés. Tout est vrai, mais pas à 100 %, telle est la version de l’ancien patron du FMI. La femme de chambre ? Oui, mais sans violence. Tris­tane Banon ? Oui, mais sans insis­tance. Il ne sera pas candi­dat et appelle à voter sans l’affirmer pour Aubry.

Son avenir ? Les pays émer­gents, qui ont pour­tant déjà assez de problèmes sans lui, et le vieillis­se­ment des popu­la­tions qui pour­rait grâce à lui connaître un certain rajeu­nis­se­ment suite aux nombreuses nais­sances pour peu que ses conquêtes le laissent enfin abou­tir.

Si j’avais été Claire Chazal, j’aurai posé une seule ques­tion à DSK :

Si votre abeille de fille était harce­lé par une horde de bour­dons, quelle serait votre réac­tion ?

1)° Les salauds

2°) Oh les pauvres, une seule reine pour autant de préten­dants. Courage, foncez !

Pour ma part et pour conclure sur ce sujet bien éloi­gné des préoc­cu­pa­tions de nombreux peuples, je lui conseille­rais de fonder un jour­nal : le Vieil’Obs C’est D.