Le Figa­ro : Le Quoti­dien du Peuple fran­çais

ConcordeLes médias chinois sont souvent accu­sés d’être des outils de propa­gande. Cela est parfois vrai, mais il est toujours amusant de consta­ter que d’autres supports dits d’information issus de pays indis­cu­ta­ble­ment libres et évolués utilisent ce mot de propa­gande pour rabais­ser les autres en employant toutes les grosses ficelles de ce qu’ils dénoncent.

Les exemples sont aussi fréquents que nombreux avec par exemple Le Figa­ro qui est un des fleu­rons de ce qu’est deve­nue une presse digne de celle de Corée du Nord. Il suffit en effet de regar­der la Une de ce same­di 13 août pour consta­ter cette très triste réali­té. Un article sur une réus­site équi­va­lente à ce qu’a été notre beau et très rentable Concorde, soit notre TGV natio­nal et juste en dessous comme par hasard un autre article rela­tant les déboires de son homo­logue chinois.

Le plus triste dans l’histoire est qu’il faut vrai­ment être peu sûr de sa supé­rio­ri­té pour se sentir obli­gé d’user de tels arti­fices pour rassu­rer un lecto­rat pour­tant déjà majo­ri­tai­re­ment acquis à une cause qui il est vrai devient de plus en plus diffi­cile à démon­trer. D’un autre côté il est vrai que ce média est la cour­roie de trans­mis­sion d’un parti ayant signé des accords d’échanges avec le PCC et que pour dialo­guer il faut un mini­mum de points d’accroche. Il ne serait donc pas impos­sible que Le Figa­ro devienne avant long­temps « Le Quoti­dien du Peuple fran­çais », ce qui ne deman­de­rait qu’un chan­ge­ment de titre puisque le conte­nu est déjà à la hauteur de l’organe de presse de son pendant chinois.