La villa sur le toit, vue d’en haut

Dans un arti­cle précé­dent il était ques­tion de cette villa construi­te au sommet d’un immeu­ble. Afin de se rendre comp­te de l’ampleur de la folie ayant frap­pé ce Chinois pour­tant méde­cin, rien ne vaut un peu de hauteur. Ce survol permet de mieux appré­cier l’étendue de cette construc­tion depuis toujours illé­ga­le, mais seule­ment révé­lée ces derniers jours alors que le début de la construc­tion a débu­té en 2007. Aucun respon­sa­ble local n’a à l’époque trou­vé étran­ge les manu­ten­tions indis­pen­sa­bles pour amener sur place les tonnes de maté­riaux, certai­nes enve­lop­pes rendant il est vrai sourd et aveu­gle.