La palme de l’article bidon

MaisonLa palme de l’article bidon du jour revient au Cour­rier Inter­na­tio­nal du 26 février qui visi­ble­ment a du mal à trans­for­mer une dépêche d’agence en un article maison :
Trois personnes se sont fait brûler dans leur voiture le 25 février dans un centre commer­cial de Pékin situé à moins de 1 kilo­mètre de la place Tian’anmen, rapporte le jour­nal hong­kon­gais Ming­pao. Deux d’entre elles vien­draient du Xinjiang et la troi­sième du Tibet.
Cet article relate en effet que les trois personnes se sont fait brûler dans un centre commer­cial, ce qui signi­fie qu’ ils sont entrés avec leur voiture dans l’enceinte du maga­sin ; ce qui est faux puisque l’incident a eu lieu dans une rue de Pékin.
Ensuite, le terme « se sont fait brûler » sous-entend qu’il y ait eu le décès de ces personnes hors seul le mari a été sérieu­se­ment touché, sa femme plus légè­re­ment et leur fils, car il s’agissait d’une famille n’a pas été atteint et a été placé en déten­tion.
Pour finir, leurs origines :
Ce sont en fait trois Ouïgours et non deux et un Tibé­tain, car il s’agit de la même famille, mais il fallait bien mettre un peu de Tibet dans tout cela sinon c’était inin­té­res­sant.
L’article est repris mot pour mot par buddhachannel.tv et on ne sait pas qui l’a pris à l’autre ou s’il s’agit d’un article colla­bo­ra­tif.
Car en ces temps de pré-anniversaire, tout est bon surtout quand on n’a rien à dire ; l’information, c’est génial.