Je vais passer mon permis : je donne mon foie

pénurieL’année prochaine, les candi­dats au permis de conduire devront indi­quer s’ils sont dispo­sés ou non à faire don de leurs organes en cas de décès. Dans l’affirmative, ils pour­ront préci­ser quelles parties de leur corps pour­ront être préle­vées. Les auto­ri­tés, en s’alignant ainsi sur ce qui se pratique dans certains pays, entendent ainsi remé­dier partiel­le­ment à la pénu­rie d’organes.

Ce sont 1,5 millions de patients qui sont en attente d’une trans­plan­ta­tion alors que le nombre de donneurs ne dépasse pas 10 000. Avec plus de 100 000 tués sur les routes chinoises, cette dispo­si­tion pour­rait donc élar­gir le nombre de donneurs poten­tiels pour peu que la chine se dote d’un service permet­tant de préle­ver les organes dans de bonnes condi­tions. Reste à savoir quelle sera la propor­tion de candi­dats qui accep­te­ront le don d’organe, les Chinois étant peu croyants, mais assez « conser­va­teurs ».