Jackie Chan, le vieux de la vieille dans le paysage publi­ci­taire

ImagDiffi­cile de commen­cer cette gale­rie d’acteurs de films publi­ci­taires sans débu­ter par Jackie Chan. Ce Hong­kon­gais âgé de 57 ans est, en plus de sa carrière ciné­ma­to­gra­phique, un des person­nages les plus popu­laires en Chine. L’âge et les nombreux acci­dents liés aux tour­nages font qu’il est moins agile qu’autrefois, mais comme dans Shao­lin, un de ses derniers films, les progrès de la tech­nique lui donnent encore toute sa vigueur d’antan.

En 2008, Jackie Chan s’était rendu avec d’autres artistes sur les ruines de la ville de Beichuan qui venait de subir un trem­ble­ment de terre. Il avait profi­té de sa visite très média­ti­sée pour annon­cer que son groupe finan­cier ferait bien évidem­ment un don. Deux ans plus tard, pas le moindre yuan n’étant parve­nu, une équipe de jour­na­listes a tenté de joindre l’acteur ou un des respon­sables de sa holding, mais sans succès. Malgré cet accroc à son image de person­nage sympa­thique, sa popu­la­ri­té n’a guère bais­sé, du moins chez les géné­ra­tions rela­ti­ve­ment âgées.

Cela lui vaut de pour­suivre sa carrière d’acteur publi­ci­taire, un de ses plus anciens contrats étant celui avec Bawang, un fabri­cant de sham­pooing avec qui il est lié depuis des années. Jackie Chan est sans doute le person­nage que les Chinois rencontrent le plus souvent du fait qu’il est asso­cié à de nombreuses marques allant du clima­ti­seur à l’appareil photo numé­rique en passant par la lessive.

[cvg-video videoId=‘14’ width=‘580′ height=‘520’ mode=‘playlist’ /]