Foot­ball Chinois : 10 ans de cage et pas comme gardien

Dix ans de prison et 200 000 yuans d’amende pour l’ex vice-président de la fédé­ra­tion chinoise de foot­ball. Faute de pouvoir regar­der l’Euroffot 2012, Nan Yong pour­ra toujours assem­bler les ballons dans l’atelier qui devrait prochai­ne­ment accueillir cet acteur émérite du monde du foot­ball Chinois. Il devrait prochai­ne­ment être rejoint par d’autres ayant eux aussi oublié la devise olym­pique : « Le plus impor­tant est de parti­ci­per ». Bon d’un autre côté il a bien parti­ci­pé, mais visi­ble­ment pas gagné.