Des déte­nus étran­gers dans les prisons chinoises

En 2009, 11 fran­çais étaient offi­ciel­le­ment déte­nus dans les prisons chinoises. D’autres pays sont sans doute plus repré­sen­tés, ce qui n’empêche la Chine de se situer en bas du tableau du clas­se­ment du nombre de déte­nus d’origine étran­gère. La raison en est simple puisque se résume au fait que pour la plus grande parties de ces délin­quants, la sanc­tion se limite à l’extradition.