De déli­cieuses algues pour une soupe sentant bon la mer

algues5La mer est une des sources majeures de l’alimentation humaine avec une multi­tude de pois­sons, de crus­ta­cés et de coquillages. À cet inven­taire déjà impres­sion­nant, il faut ajou­ter certaines algues entrant dans la compo­si­tion de nombreux produits alimen­taires, mais égale­ment de certains cosmétiques.

Parmi les algues comes­tibles, on trouve couram­ment en Chine une espèce vendue sous la forme de pains circu­laires et épais de deux ou trois centi­mètres. Récol­tées sur les côtes, elles sont ensuite séchées de manière natu­relle ou grâce à des séchoirs. Bien évidem­ment, la première méthode est celle préser­vant au mieux les quali­tés et les saveurs de ces algues.

La recette la plus simple pour les dégus­ter est sous la forme d’une soupe. On « jette » quelques grammes d’algues dans de l’eau bouillante qu’il ne faut surtout pas saler, les algues conte­nant une impor­tante quan­ti­té de sel. Avant de servir, on ajoute un œuf légè­re­ment battu et qui sera cuit par la chaleur de l’eau. C’est très simple, mais délicieux.

algues4En supplé­ment, ces algues se révèlent être un excellent dépu­ra­tif pour le foie et les reins. 100 g d’algues contiennent 26 g de protéines, de la vita­mine A, B et C ainsi que de l’iode et du calcium. Elles sont égale­ment recom­man­dées pour lutter contre les affec­tions pulmo­naires et les problèmes digestifs.