Boeing dispa­ru : Les auto­ri­tés évoquent un possi­ble détour­ne­ment

1008634-Détournement_davionLors de la confé­ren­ce de pres­se donnée ce matin, les auto­ri­tés malai­sien­nes n’ont fait que renfor­cer le flou entou­rant la dispa­ri­tion de l’appareil. Sans affir­mer la thèse du détour­ne­ment, les respon­sa­bles malai­siens ont confir­mé ce qui n’était jusqu’à présent qu’une des nombreu­ses rumeurs.

Après avoir rassem­blé plusieurs sour­ces, il s’avère en effet que le Boeing 777 a volé plus de 6 heures après avoir dispa­ru des écrans radars. Évitant les radars civils du fait de commu­ni­ca­tions sciem­ment inter­rom­pues, l’avion peut ainsi se trou­ver très loin de sa route initia­le. Cette manœu­vre si elle s’avère réel­le serait le fait d’une ou plusieurs person­nes connais­sant parfai­te­ment le fonc­tion­ne­ment de l’appareil et dispo­sant d’une puis­san­te logis­ti­que.

Sans être réel­le­ment rassu­rant, ce qui n’est enco­re qu’une hypo­thè­se lais­se­rait l’espoir que les passa­gers soient enco­re en vie. Toujours dans cette hypo­thè­se, les moti­va­tions des ravis­seurs est la ques­tion qui sera posée à un moment plus ou moins proche.