Bien­tôt une taxe anti­dum­ping sur le vin ?

ChinoiseLes impor­ta­tions de vins à bas prix connais­sant une hausse verti­gi­neuse depuis quelques années, les auto­ri­tés chinoises commencent à réflé­chir sérieu­se­ment à la ques­tion. Du côté chinois, les profes­sion­nels du secteur insistent sur le besoin d’améliorer tant la quali­té des raisins que les méthodes de vini­fi­ca­tion, ces deux éléments devant permettre de mieux mettre en avant les produits locaux grâce à des actions de marke­ting plus évoluées.

Du côté étran­ger, le volume d’importation ayant connu une hausse de 50 % sur un an, les respon­sables chinois envi­sagent sérieu­se­ment de recou­rir à une enquête préli­mi­naire pouvant abou­tir à une taxe anti­dum­ping. Certains gouver­ne­ments sont en effet soup­çon­nés de subven­tion­ner plus ou moins direc­te­ment certaines produc­tions de vin pour en réduire les coûts.

S’il ne s’agit encore que d’une propo­si­tion, la Chine a l’habitude de mettre rapi­de­ment en appli­ca­tion tout ce qui peut proté­ger son marché. Si les résul­tats de l’enquête s’avéraient aller dans le sens que pensent certains, cette taxe pour­rait frei­ner un marché certes en pleine expan­sion en volume, mais dont les prix ne cessent de bais­ser en raison de l’afflux de vins en prove­nance du monde entier.

Source : http://www.winechina.cn/new/viewnews.asp?id=33708

{jcom­ments on}