Avec le Japon, le cercle des colo­ni­sa­teurs est complet

Partager

madeLe Japon vient de se joindre aux plus grands fauchés de la planète que sont les USA, l’Union euro­péenne et le FMI. Initia­le­ment prévue à hauteur de 100 milliards de yens, le premier ministre japo­nais a déci­dé de porter le montant de l’aide desti­né à l’Ukraine à 150 milliards de yens, soit un peu plus d’un milliard d’euros. Avec un défi­cit public de plus de 200 % du PIB, le Japon suit la ligne de ses alliés en donnant l’argent qu’il n’a pas.

Le cercle des ex-colonisateurs est ainsi fermé, ce qui va permettre un rapide l’annexion de ce qui reste de l’Ukraine. Ceux qui râlaient contre les produits Made in China enva­his­sant l’Europe vont être heureux, une partie de ces mêmes produits seront sous peu « Made in Ukraine ». La diffé­rence est toute­fois de taille puisque les Euro­péens vont payer deux fois pour un même produit, la première lors de l’achat et la deuxième pour rembour­ser avec inté­rêts les sommes géné­reu­se­ment données à la nouvelle colo­nie char­gée d’alimenter les pays riches ou du moins les entre­prises qui l’étaient déjà. Les Roumains faisaient déjà passer leurs vieux chevaux pour des bœufs, ce sont main­te­nant les Ukrai­niens qui vont faire passer les Euro­péens pour des moutons.