Alimen­taire : 57 sanc­tion­nés. Reste les autres …

contentJ’adore lorsque les auto­ri­tés chinoises apprennent, ou du moins prennent en compte, ce que prati­que­ment tout le monde sait depuis souvent fort long­temps. Les exemples sont nombreux, mais là il s’agit des derniers scan­dales alimen­taires. Suite à une enquête menée par plusieurs procu­reurs, ce sont 57 respon­sables gouver­ne­men­taux qui ont été recon­nus pour certains de négli­gences, et pour 18 d’entre eux d’avoir été corrom­pus.

Le Parquet popu­laire suprême qui chapeaute tous les tribu­naux du pays a annon­cé que ces enquêtes étaient loin d’être termi­nées, ce qui est une bonne chose pour les consom­ma­teurs, et ce, même si cette prise de conscience est tardive en plus d’être sans doute limi­tée.