À quand le Tibe­ton ?

Au lieu de mettre au fron­ton de certaines mairies un drapeau aussi média­ti­que­ment dessi­né, pour­quoi ne pas avoir repris un des symboles de cette reli­gion, ce qui aurait rappe­lé des souve­nirs aux plus anciens et serait égale­ment un forme d’hommage au précep­teur SS du dallai lama ?
Pour­quoi égale­ment, quand les exilés s’expriment sur les médias, ne mentionnent-ils jamais les liens d’amitié de leur VIP ?
Amis
Ne savent-ils pas qu’il ne faut jamais avoir honte de sa famille et de ses amis ?
Ces mêmes exilés et leurs adeptes pour­raient égale­ment, lors d’un show télé­vi­sé que l’on nomme­rait « Le Tibe­ton », nous expli­quer comment sont répar­ties les dona­tions, mais égale­ment éclair­cir les idées enfu­mées de certains sur la prove­nance des diverses subven­tions ainsi que l’origine des dona­teurs. Il est en effet impen­sable que tous ces géné­reux mécènes ne soient pas hono­rés que l’on divulgue leur nom de façon publique, à moins que quelques contrats avec la Chine ne trainent par ci ou par là.
Lors de ce show, ils pour­raient égale­ment nous expli­quer de façon précise et sans mentir, ce qu’était leur pays avant 1950 et nous détailler ce qu’il serait dans le cas d’un catas­tro­phique retour.
Cela aurait pour effet de lever ce voile de candeur derrière lequel se cachent certains qui oublient leur passé et ne dési­rent pas parler d’avenir. Il est en effet plus que temps que cesse ce ciné­ma autour de cette histoire montée de toutes pièces et qui finit par deve­nir lassante tant elle occulte les vrais problèmes de cette région qui sont avant tout écono­miques.
En aucun cas cette fausse cause ne doit servir de séda­tif à des Occi­den­taux en mal de spiri­tua­li­té qui se font mani­pu­ler par des lobbies dont le seul but est de créer une insta­bi­li­té poli­tique afin d’en tirer des béné­fices qui eux, sont bien réels.