70 000 « Green Cards » pour des Chinois : vive la réci­pro­ci­té

refletsdechineSur le plus d’un million de cartes vertes attri­buées en 2010 par les auto­ri­tés améri­caines, 70 000 ont été attri­buées à des Chinois. En ce qui concerne le nombre de cartes de rési­dents perma­nents en Chine, il se limite à quelques centaines par an. Si la Chine devrait comp­ter aux alen­tours de 100 millions d’immigrés en 2020, aucune réforme de l’attribution de cette carte n’est en vue pour la simple raison que personne ou pas grand monde du côté des poli­tiques occi­den­taux ne trouve à redire sur cette absence pour­tant criante de réci­pro­ci­té.

Pas plus que la recon­nais­sance du permis de conduire, ce sujet n’intéresse visi­ble­ment les diri­geants succes­sifs, sans doute trop occu­pés à faire des courants d’air avec leurs bras, seul domaine où ils excellent. Si dans les textes, la procé­dure est assez simple et les condi­tions à remplir assez basiques, la déli­vrance de ces cartes reste liée au bon vouloir des auto­ri­tés chinoises.

C’est ainsi qu’un expa­trié résident de manière conti­nue en Chine durant 5 ans devra y payer ses impôts au nom des reve­nus mondiaux tout en restant dans la majo­ri­té des cas un résident tempo­raire. Pour­quoi le gouver­ne­ment chinois ferait-il un effort puisque personne ne le demande ?

Sans doute les respon­sables de nombreux pays tels que la France qui accueillent des centaines de milliers de Chinois jugent que leur présence est plus utile sur leur terri­toire que les immi­grés en Chine. Tant mieux pour eux et tant pis pour les autres !

Article précédentEn Chine, Google pour­suit son chemin de croix
Article suivantÀ quand le réalisme ?
Vit non pas dans une mégapole pleine d'expatriés, mais dans un village plein de Chinois. Pour le reste faut-il être diplômé pour comprendre le monde, chacun sa réponse en fonction de ses propres diplômes. La reproduction totale ou partielle des articles de ce site n'est en aucun cas permise sans autorisation.