Le monde vu de Chine

.

Les funérailles de Kim Jong : des médias qui ne seront pas regrettés !


médiasC’est la plupart du temps sur un ton moqueur que les médias hexagonaux (limites géographiques et esprits confondus) relatent les obsèques de l’ex-président Nord-Coréen. Bien que cette personne ne fasse pas partie de mes amis, je trouve ces critiques plus que déplacées lorsque l’on se souvient de la ferveur entourant la mort de Lady Di en Angleterre, de Mickael Jackson ou autre Steve Jobs qui fut tout aussi déplacée.

Qu’auraient dit ces mêmes médias s’ils avaient été seulement existés lors de la mort d’Elvis Presley ou de Lennon, qui sont encore de nos jours vénérés par des gens en apparence normaux. La différence notable est sans doute que les tordus venues pleurer sur la tombe de leur star préféré n’étaient pas obligées de se montrer aussi ridicule alors que le choix était bien plus délicat pour bien des Nord Coréens.

Entre choisir de passer pour un abruti de manière délibérée et le fait d’y être obligé, la différence est assez forte pour être relevée, sauf bien entendu pour ces médias qui lorsqu’ils seront morts trouveront de nombreuses personnes pour applaudir cette disparition.

Mais comme dit le proverbe «  Le ridicule ne tue pas » donc ils peuvent encore croire en une certaine immortalité.

Publié par le .



Albié Alain

Vit non pas dans une mégapole pleine d'expatriés, mais dans un village plein de Chinois. Pour le reste faut-il être diplômé pour comprendre le monde, chacun sa réponse en fonction de ses propres diplômes. La publication d'extraits de cet article est autorisée sous réserve qu'un lien renvoie vers l'original.