La Chine : un pays décon­seillé aux voleurs de poules

Si en Fran­ce le terme de « voleurs de poules » est souvent asso­cié à ceux renom­més « gens du voya­ge » pour des raisons de poli­ti­que inté­rieu­re, en Chine il s’agit d’authentiques Chinois. Dans la région du Hunan, des villa­geois n’ont pas appré­cié les vols répé­tés de volaille et ont fini par attra­per l’auteur des faits. Avant d’être livré à la poli­ce, les habi­tants n’ont pas lu ses droits au voleur, mais lui ont physi­que­ment expli­qué leur mécon­ten­te­ment après l’avoir empri­son­né dans une cage …. à cochons et procé­dé au « nettoya­ge » de sa voitu­re. Les auto­ri­tés ont offi­ciel­le­ment désap­prou­vé la métho­de …