La Chine, le pays des villas fantô­mes

Promo­teur trop opti­mis­te, revers de fortu­ne, loge­ment gratuit dans un des nombreux établis­se­ments péni­ten­tiai­res, les raisons sont nombreu­ses pour que des milliers d’habitations luxueu­ses soient inoc­cu­pées. La Chine en comp­te beau­coup alors que dans le même temps des millions de Chinois peinent à trou­ver un loge­ment des plus ordi­nai­res.

Ces villas fantô­mes ne sont pas concen­trées sur une zone préci­se, mais épar­pillées à travers tout le terri­toi­re. Les 3 premiè­res photos ci-dessous ont été prises à Tian­jin, une zone écono­mi­que majeu­re du pays. Les 4 suivan­tes provien­nent de Nanning dans le Guangxi, une région consi­dé­rée comme émer­gen­te par les plus opti­mis­tes.