Navigation Menu

La biogra­phie de Steve Jobs pira­tée : normal

refletsdechineLes migrants de chez Foxconn ne sont sans doute pas les meilleurs clients, mais la biogra­phie du cofon­da­teur d’Apple s’achète plus ou moins sous le manteau. C’est à Shan­ghai que le plus de copies ont été repé­rées tant dans leur version anglaise que chinoise. 10 yuans pour la version locale au lieu de 68 et 30 pour la version anglaise soit une écono­mie de 170 yuans, tel est le commerce auquel se livre un certain nombre de commer­çants des plus clandestins.

Parti­cu­liè­re­ment pros­père dans certaines de rues de Shan­ghai, ces ventes ont sans doute pour objec­tif de faire comprendre à certains habi­tants de la capi­tale écono­mique comment deve­nir riche. La réponse se trouve en fait dans leurs mains et dans bien des têtes chinoises puisque le livre ainsi acheté est assez repré­sen­ta­tif du domaine qui fonc­tionne le mieux en Chine : la contrefaçon.

Albié Alain
Vit non pas dans une mégapole pleine d'expatriés, mais dans un village plein de Chinois.
Pour le reste faut-il être diplômé pour comprendre le monde, chacun sa réponse en fonction de ses propres diplômes.
La publication d'extraits de cet article est autorisée sous réserve qu'un lien renvoie vers l'original.