Partager

Lis moi avec webReader

refletsdechineLes migrants de chez Foxconn ne sont sans doute pas les meilleurs clients, mais la biographie du cofondateur d’Apple s’achète plus ou moins sous le manteau. C’est à Shanghai que le plus de copies ont été repérées tant dans leur version anglaise que chinoise. 10 yuans pour la version locale au lieu de 68 et 30 pour la version anglaise soit une économie de 170 yuans, tel est le commerce auquel se livre un certain nombre de commerçants des plus clandestins.

Particulièrement prospère dans certaines de rues de Shanghai, ces ventes ont sans doute pour objectif de faire comprendre à certains habitants de la capitale économique comment devenir riche. La réponse se trouve en fait dans leurs mains et dans bien des têtes chinoises puisque le livre ainsi acheté est assez représentatif du domaine qui fonctionne le mieux en Chine : la contrefaçon.

Pas de commentaire pour l'instant

Comments are closed.