Je n’ai rien à dire alors je me contre­dis

contradictionEn supplé­ment de rela­ter depuis Pékin la visi­te du prési­dent chinois en Fran­ce, l’envoyé perma­nent du Figa­ro relaye égale­ment les commen­tai­res publiés sur les réseaux sociaux Chinois. La ques­tion que se pose­rait n’importe quel chef d’entreprise serait : « Quel­le est l’utilité d’envoyer quelqu’un en Chine alors que le travail effec­tué pour­rait très bien se faire en Fran­ce et par n’importe quel stagiai­re non rému­né­ré ? » Au Figa­ro cette ques­tion ne se pose visi­ble­ment pas, le proprié­tai­re du média ayant les moyens d’employer du person­nel à ne rien faire.

Régu­liè­re­ment, Patri­ck Saint Paul livre au parter­re des forma­tés du Figa­ro ses derniè­res inves­ti­ga­tions sur le pays qu’il voit à la télé et sur l’écran de son ordi­na­teur. Il décrit aussi chro­ni­que­ment les traduc­tions faites par lui ou d’autres des réseaux sociaux chinois, dont le Weibo. En dehors de la pério­de de la visi­te offi­ciel­le de Xi Jinping où il s’est gardé de toutes criti­ques pour ne pas nuire au commer­ce fran­çais, l’expatrié-journaleux expli­que en détail les effets de la terri­ble censu­re qui bâillon­ne les inter­nau­tes chinois.

Le problè­me est qu’à moins que ce ne soit pas lui qui écri­ve les arti­cles, il lui arri­ve de se contre­di­re. C’est le cas dans son dernier billet où après avoir fait état à plusieurs repri­ses de cette terri­ble censu­re, il écrit sans complexe ou incons­ciem­ment :

« Les propos de Xi ont déclen­ché un torrent de commen­tai­res sur Weibo, le Twit­ter…

Quel­ques rares inter­nau­tes défen­dent le prési­dent, jugeant que la démo­cra­tie ferait courir le risque de trou­bles sociaux, repre­nant à leur comp­te la propa­gan­de offi­ciel­le… »

Pour un web censu­ré, il appa­raît assez libre ou du moins pas aussi enca­dré que le jour­na­lis­te tente de le faire croi­re. Mais bon, jour­na­lis­te n’est pas un métier où la convic­tion a sa place, ce pas plus que l’honnêteté intel­lec­tuel­le.

Voici l’adresse du discours inté­gral de Xi Jinping (en chinois) : http://news.xinhuanet.com/2014–04/01/c_1110054309_3.htm. Aux lecteurs de trou­ver où se trou­ve la propa­gan­de …