Le monde vu de Chine

.

France-Chine, les PME vont se croiser


Les FondsPrévu depuis plusieurs mois, le projet de création d’un fonds d’investissements financé par la Caisse des Dépôts et la Banque de Développement de Chine devrait se concrétiser d’ici à cet automne, période à laquelle le Président chinois sera en visite en France.

Tout d’abord envisagé à hauteur de 500 millions d’Euros, le montant sera, du moins dans un premier temps, de seulement 300 millions, sans doute en raison des difficultés budgétaires Européennes en général et Française en particulier.

Ce principe d’un fonds d’investissement commun avait été annoncé lors de la visite en octobre dernier de Christine Lagarde, ministre de l’Économie et de l’Industrie. L’objectif de ce fond est de soutenir les projets des PME chinoises ou françaises qui désirent s’implanter en Chine pour les Français, et dans l’hexagone pour les entrepreneurs chinois.

La participation de chacun des pays, bien que revue à la baisse, devrait être basée sur le même principe qu’initialement, c’est-à-dire chacune des parties s’engageant pour moitié.

Si les conditions d’accès à ces aides ne sont pas encore connues de manière publique, la fin de l’automne ou le début de l’hiver devraient être l’occasion de révéler les détails relatifs cette nouveauté. Même si les fonds mis à disposition peuvent paraître minimes, il ne s’agit sans doute que d’une première étape qui en précédera sans doute d’autres pour peu que l’essai soit concluant.

Les bonnes nouvelles concernant les échanges commerciaux entre les deux pays étant rares, autant ne pas gâcher son plaisir avec des considérations terre-à-terre.

Publié par le .



Albié Alain

Vit non pas dans une mégapole pleine d'expatriés, mais dans un village plein de Chinois. Pour le reste faut-il être diplômé pour comprendre le monde, chacun sa réponse en fonction de ses propres diplômes. La publication d'extraits de cet article est autorisée sous réserve qu'un lien renvoie vers l'original.