Le monde vu de Chine

.

C’est bon pour le moral


C'est bon pour le moralDans les années 80, un groupe sortit une chanson qui eut un grand succès et dont le titre était : “c’est bon pour le moral”. Cette chanson semble avoir marqué l’esprit de certains journalistes qui y associe le sketch de Dany Boon : “je vais bien, tout va bien” mais également la méthode Coué avec son approche plus positive que réaliste. C’est dans cette lignée que depuis un certain temps apparaissent des articles sur la Chine, prédisant son effondrement ou du moins son rapide déclin. A croire que le cas d’une récession en Chine ferait les affaires du vieux continent ; là aussi, la vérité est ailleurs…

C'est bon pour le moralDans les années 80, un groupe sortit une chanson qui eut un grand succès et dont le titre était : “c’est bon pour le moral”. Cette chanson semble avoir marqué l’esprit de certains journalistes qui y associe le sketch de Dany Boon : “je vais bien, tout va bien” mais également la méthode Coué avec son approche plus positive que réaliste. C’est dans cette lignée que depuis un certain temps apparaissent des articles sur la Chine, prédisant son effondrement ou du moins son rapide déclin. A croire que le cas d’une récession en Chine ferait les affaires du vieux continent ; là aussi, la vérité est ailleurs…

Certains médias sont heureux car n’ayant rien de sérieux à dire contre la Chine (à croire qu’ils sont payés pour cela), ils ont trouvé un nouveau sujet de dissertation qui est la baisse d’activité de ce pays.

Prédit par des experts, et en espérant que ce ne soit pas les mêmes que ceux qui n’ont pas vu arriver la crise économique, le rythme de croissance de la Chine va s’affaiblir pour passer aux alentours de 8 ou 9 %. Vu le nombre d’articles sur le sujet et l’exclusive du pays concerné, les autres pays dont la France ne seront bien entendu pas touchés :

Aucune entreprise ne fermera en raison de la crise

Il n’y aura pas plus de chômeurs

Notre croissance va se maintenir sinon augmenter

C'est bon pour le moralDonc, on s’intéresse à la Chine car la Madame Soleil des médias prévoie une avalanche de conflits sociaux et d’affrontements ce qui semblerait nous faire plaisir, du moins à certains, ou pourrait favoriser notre florissante économie. Bien que l’Euro soit en ce moment au fond du trou par rapport au Yuan et même au dollar, tout va bien et la confiance est là car comme dit plus haut, le plus important étant ce qui va se passer en Chine en 2009.

Tout ce remue ménage ne sert bien évidemment à rien car personne ne sait ce qui va se passer et encore moins nous qui ne sommes pas capables de calculer la largeur d’une route en fonction du trafic à venir dans les deux ans qui viennent. . À croire que certains journalistes libres et indépendants ont passé un contrat avec le gouvernement pour cacher la vérité nationale et détourner l’attention, mais je plaisante bien sûr …

Toujours est-il que le système de nivellement par le bas continue et qu’au lieu de motiver les gens en les poussant à s’investir, on leur explique que tout va bien et qu’ils n’ont qu’à regarder les autres, meilleure façon de rentrer dans le mur.

Mais revenons à la Chine, le gouvernement a lancé un vaste plan de soutien de l’économie alors que nous aidons les banques à combler leurs pertes et allons aider quelques entreprises à faire plus de bénéfices. Comme toujours dans ces cas, cela a permis de trouver du boulot à un certain nombre de politiques privés d’emploi ou gênants, en les nommant secrétaire d’état à la relance et autres inepties du genre ; exception culturelle Française oblige.

Ce qui est certain et sans être un expert, c’est que la croissance Chinoise va baisser car certains pays Occidentaux étant en récession ou en croissance nulle, il est clair que les exportations Chinoises seront moins importantes que par le passé. Un certain nombre d’usines dédiées à l’exportation ont d’ailleurs déjà fermé  depuis début 2008 et de nombreux migrants ont regagné leurs régions natales. Une fois encore certains médias se sont fait l’écho des 6000 entreprises qui avaient cessé leur activité, bien entendu sans préciser combien de nouvelles avaient été crées et quel pourcentage représentait ce chiffre de 6000 qui semble énorme pour un petit pays comme le notre. Il y a dans le Guangdong environ 600 000 entreprises diverses et la fermeture de ces 6000 compagnies ne représentent donc que 1 % du total des entreprises et même si ces société ont licencié en masse, il ne sert à rien de se faire plaisir de cette façon car cela finit par rendre sourd surtout si l’on compare au chiffre Français où 55 000 entreprises (+10% qu’en 2007) ont été placées en liquidation en attendant les plans de 2009 qui devraient être assez conséquents.

Sans vouloir encenser le système Chinois, il faut noter une particularité intéressante qui est que le plan de relance est partiellement autofinancé alors que celui de plusieurs pays repose sur l’emprunt public total déjà bien trop important, mais il est vrai que là aussi ce sera un cadeau empoisonné pour les générations à venir qu’il est important de cacher pour l’instant.

Y aura-t-il plus de mouvements sociaux que d’habitude ? Oui, sans doute mais sûrement pas pas à hauteur de l’espérance de certains car les Chinois savent qu’ils n’ont rien attendre d’un chaos dont ils sortent tout juste et de plus le gouvernement fera le maximum pour limiter le mécontentement ambiant qui est dû, rappelons le à une baisse de l’activité Occidentale et non à une quelconque magouille d’un trader ou autres spéculations nauséabondes. Les dirigeants Chinois ont en effet tout intérêt à assurer la paix sociale s’ils veulent se maintenir au pouvoir en conservant ce système et même si les propositions de la “charte 08″ ne représente pas une alternative crédible par manque de points concrets, certains Chinois peuvent se poser certaines questions sur la gestion de leur pays auxquelles il faudra que le gouvernement mais également les élus locaux apportent des réponses.

Je veux bien que l’on se rassure comme l’on peut mais souhaiter le malheur de quelqu’un n’a jamais été la solution pour s’en sortir soi même d’autant plus qu’une baisse notable de l’activité en Chine serait préjudiciable à certaines compagnies Françaises qui exportent vers la Chine comme les produits de luxe et autres. La Chine a déjà annulé un certain nombre de commandes d’avions pour 2009 et que je sache, cela n’a pas créé d’emplois supplémentaires en Europe, bien au contraire et il est évident qu’une baisse de la consomation aurait avant tout des effets sur les produits “superflus”. Peut être faudra t’il se décider un jour à changer le système d’enseignement des écoles de journalisme et de politique en faisant moins de cours de philosophie à trois sous et bien davantage d’économie.

Il faudra bien accepter un jour que le monde change et si l’on ne veut pas être relégué à la place du « Schtroumpf aigri », nous avons tout intérêt à changer rapidement notre comportement d’enfant gâté par la naissance.

 

 

Publié par le .



Albié Alain

Vit non pas dans une mégapole pleine d'expatriés, mais dans un village plein de Chinois. Pour le reste faut-il être diplômé pour comprendre le monde, chacun sa réponse en fonction de ses propres diplômes. La publication d'extraits de cet article est autorisée sous réserve qu'un lien renvoie vers l'original.